radiographies-dentaires-les-dentistes-utilisent-les-rayons-x

radiographies-dentaires-les-dentistes-utilisent-les-rayons-x

Mon enfant a des bagues dentaires : comment l'aider les accepter

Emmener son enfant chez le dentiste pour lui faire poser un appareil dentaire n'a généralement rien d'une partie de plaisir. Entre la douleur, la gêne, la honte de sourire et la peur de le porter à l'école, ce passage peut en effet se révéler éprouvant pour votre enfant. Voici ce que vous pouvez faire pour l'aider. Quand vous avez besoin de comprendre en détail, vous pouvez chercher plus de turbine dentaire et turbine avec lumière sur notre site.

 

 

L'une des choses les plus dérangeantes pour un jeune qui porte des bagues dentaires est son apparence. En effet, à l'âge des premiers amours, l'appareil dentaire peut représenter parfois un sacré handicap chez un ado qui va paniquer à l'idée d'avoir son premier baiser alors que ses dents sont recouvertes de bagues en métal. La première des choses à faire consiste à discuter en amont avec votre enfant, dès que celui-ci apprend la nouvelle. Il est important de lui expliquer l'utilité de porter un appareil, tout en lui faisant comprendre qu'il n'y a pas de quoi en avoir honte, qu'il est loin d'être le seul dans ce cas et que cela ne le rendra pas moins séduisant pour autant. Plus tôt vous en parlez, plus vite il s'y fera. Comment contrôler votre lampe à photopolymériser ?

 

Il est également important que vous restiez à son écoute pour connaître ses éventuelles angoisses (celle de souffrir ou de coincer des aliments dans les bagues par exemple). Pour répondre au mieux à ses interrogations et soulager son appréhension, n'hésitez pas à solliciter l'expertise de l'orthodontiste qui s'occupe de lui. Car la pire chose pour votre enfant serait de rester dans l'ignorance, et donc dans la peur. D'autant plus qu'il risque d'entendre toutes sortes d'anecdotes effrayantes (pas toujours avérées) de la part de ses camarades de classe.

 

Si vous-même avait dû porter un appareil dentaire lorsque vous étiez plus jeune, racontez-le à votre enfant. Faites-lui comprendre que non, ce n'est pas si terrible qu'on se l'imagine. Bien sûr, gardez vos pires souvenirs pour vous et essayez de vous focaliser sur les aspects qui vous ont semblé surmontables. En d'autres termes, rassurez-le. Le fait que vous sachiez de quoi vous parlez ne vous rendra que plus convaincante à ses yeux. Et avec un peu de chance, cela finira par lui redonner le sourire.

 

 

 

 

Contrairement au tabagisme, l’e-cigarette ne tache pas les dents

 

 



05/04/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour